Un prophète bouleversé

Lecture de la semaine

Jonas 1-4, Jer. 25:5, Ez. 14:6, Apo. 2:5, Luc 9:51-56, Jude 1-25.

Verset à mémoriser

« Et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive, la grande ville, dans laquelle se trouvent plus de cent vingt mille hommes qui ne savent distinguer leur droite de leur gauche, et des animaux en grand nombre? » (Jonas 4:11, LSG).

L’une des histoires les plus intéressantes de l’Écriture doit être celle de Jonas. C’était un prophète de Dieu, quelqu’un appelé de Dieu, et pourtant, quoi? Il fuit l’appel de Dieu. Puis, après avoir été persuadé de façon spectaculaire de changer d’avis et d’obéir au Seigneur, il le fait, mais alors seulement pour faire quoi? Pour se plaindre que les personnes auxquelles il a été appelé à témoigner se sont en fait repenties et qu’elles ont été épargnées de la destruction qui, autrement, aurait été la leur!

Quel exemple de quelqu’un qui n’est pas en repos, qui n’est pas en paix, au point de s’écrier: « Maintenant, Éternel, prends-moi donc la vie, car la mort m’est préférable à la vie » (Jon. 4:3, LSG).

Jésus Lui-même a fait référence à l’histoire de Jonas, en disant: « Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas » (Matt. 12:41, LSG). Plus grand que Jonas, en effet! Sinon, Il ne pourrait pas être notre Sauveur.

Cette semaine, examinons Jonas et ce que nous pouvons apprendre de son inquiétude et de son manque de paix.

*Étudiez cette leçon pour le sabbat 18 Septembre.


Citations d’Ellen White en complément à l’étude de la Bible par l’École du Sabbat

Nous nous excusons que les citations quotidiennes d’Ellen White soient temporairement indisponibles. Nous travaillons à fournir à nouveau des citations supplémentaires dans un avenir très proche!

11/09/2021

Un prophète bouleversé

12/09/2021

La fuite

13/09/2021

Un repos de trois jours

14/09/2021

Mission accomplie

15/09/2021

Un missionnaire en colère et bouleversé

16/09/2021

Une voie à double sens

17/09/2021

Réflexion avancée