Libre arbitre, libre choix

Certains chrétiens croient que Dieu choisit, avant même qu’une personne naisse, si oui ou non cette personne sera sauvée. Autrement dit, ceux qui seront perdus éternellement à la fin des temps le seront parce que Dieu, dans Sa sagesse (affirme cette théologie) a fait ce choix pour ces personnes d’être perdues. Ce qui signifie, alors, que quel que soit son choix, cette personne sera condamnée.

Heureusement, en tant qu’Adventistes du septième jour, nous rejetons cette théologie. Au contraire, nous croyons que Dieu a choisi que nous tous nous soyons sauvés, et que même avant le commencement du monde, nous étions choisis en Lui pour avoir la vie éternelle.

Lisez Éphésiens 1:1-4; Tite 1:1, 2; et 2 Timothée 1:8, 9. Que nous disent ces versets sur le fait d’être choisi par Dieu et quand avons-nous été choisis?

Malgré cette bonne nouvelle, certaines personnes seront perdues (Matt. 25.41), et cela parce que, bien que Dieu nous ait choisis tous, Il a donné aux humains un don très sacré, et c’est le libre arbitre, le libre choix.

Qu’enseigne Matthieu 22:35-37 sur le libre-arbitre ?

Le Seigneur ne nous force pas à L’aimer. L’amour, pour être vrai, doit être donné librement. À bien des égards, on pourrait affirmer que la Bible est l’histoire de Dieu tendant la main à l’homme perdu et recherchant à gagner sans contrainte son cœur à Lui-même. Cette réalité peut être observée dans la vie et le ministère de Jésus, à travers la manière dont les gens ont usé de leur libre arbitre pour réagir à Son égard. Certains furent attirés par Lui; mais d’autres voulaient Le mettre à mort.

Oui, Dieu nous a choisis pour le salut, mais, en fin de compte, nous devons faire le choix d’accepter ce salut. Il est incontestable que de tous les choix que nous devons faire, le choix de servir le Seigneur est de loin le plus important pour nous et pour ceux qui sont influencés (par exemple, notre famille immédiate) par notre vie et les choix que nous faisons.


Leçon avec citations EGW

Chaque acteur de l’histoire a son destin et sa place, car la grande œuvre de Dieu en accord avec son propre plan, sera accomplie par des hommes qui se seront préparés à occuper des postes pour le bien ou pour le mal. Quand les hommes s’opposent à la justice, ils deviennent des instruments d’injustice; mais ils ne sont pas obligés d’agir ainsi. Pas plus que Caïn ils n’ont de raison de prendre cette voie.

Les hommes agissent librement selon leur propre volonté, que ce soit selon un caractère façonné par Dieu, ou alors un caractère placé sous la rude domination de Satan.—The Faith I Live By, p. 155.

Nous sommes la belle œuvre de Dieu et sa Parole déclare que nous sommes « admirablement faits ».

Il [le Seigneur] a préparé cette habitation vivante pour l’esprit; elle est « merveilleusement construite (voir Psaume 139.15), un temple que le Seigneur lui-même a façonné pour que son Saint-Esprit y habite. L’esprit régit l’homme tout entier. Qu’ils soient bons ou mauvais, tous nos actes ont leur source dans l’esprit. C’est l’esprit qui adore Dieu et nous associe aux choses célestes. Toutefois, nombreux sont ceux qui passent toute leur vie sans devenir pour autant intelligents concernant l’écrin… (le corps humain) qui renferme ce trésor.—Child Guidance, p. 360; Pour un Bon Équilibre mental et spirituel 2, p. 816.

Ce dont vous avez besoin, c’est de connaître la véritable puissance de la volonté. Le moteur de la personnalité humaine, c’est la faculté de décider, de choisir. Tout dépend de la volonté. Dieu nous a accordé le pouvoir de choisir : à nous de l’exercer. Vous ne pouvez changer votre cœur; vous ne pouvez, de vous-même, donner à Dieu vos affections; mais vous pouvez décider de le servir. Vous pouvez lui donner votre volonté, et alors il produira en vous le vouloir et le faire selon son bon plaisir. (Voir Philippiens 2.13.) Ainsi tout votre être sera placé sous l’action puissante de l’Esprit du Christ; vos affections seront concentrées sur lui, vos pensées seront en harmonie avec les siennes.

Désirer la bonté et la sainteté, c’est bien; mais si vous vous en tenez là, cela ne vous servira de rien. Plusieurs seront perdus qui auront espéré devenir chrétiens et désiré l’être. Ce sont ceux qui ne parviennent pas à soumettre entièrement leur volonté à Dieu et qui ne prennent pas la décision d’être chrétiens.—Steps to Christ, p. 47; Le Meilleur Chemin, p. 45.

L’amour est la base du gouvernement de Dieu, et le service d’amour est le seul accepté par le ciel. Dieu nous a dotés d’une volonté libre, il nous a donné la faculté de connaître son caractère, afin que nous puissions l’aimer et entrer joyeusement à son service. Aussi longtemps que les créatures adorèrent Dieu, elles vécurent en harmonie avec tout l’univers. L’amour pour Dieu régnait souverainement dans les cœurs, et l’amour pour autrui abondait également. Comme il n’y avait aucune transgression de la loi, qui est l’expression du caractère divin, aucune note discordante ne troublait l’harmonie céleste.—That I May Know Him, p. 366; Pour mieux connaître Jésus-Christ, p. 368.

06/04/2019

Les choix que nous faisons

07/04/2019

Libre arbitre, libre choix

08/04/2019

Faire les bons choix

09/04/2019

Choisir les amis

10/04/2019

Le choix d’un partenaire de vie

11/04/2019

Choisir une carrière

12/04/2019

Réflexion avancée